Quelques conseils pour bien réussir en surf

Bien que l’on soit encore loin de l’été et des belles vagues sous un beau soleil, rien ne vous empêche de vous renseigner sur ce que vous pouvez faire afin de débuter ou bien de vous améliorer dans votre pratique du surf. En effet, c’est toujours un plaisir que de se balader dans les vagues quand on sait s’y prendre. Mais attention, à vouloir faire des tubes, vous risquez tout aussi bien de vous faire boiter dans la barrique, et de ça, on s’en souvient toujours.

Pour égayer un peu ces journées de plus en plus grises, j’ai donc décidé aujourd’hui de vous proposer quelques conseils pour améliorer votre surf mais aussi pour bien débuter dans le domaine. Il ne suffit pas de prendre une planche et de se lancer dans les vagues pour profiter pleinement de ce sport, il faut aussi penser à ce que vous allez bien pouvoir faire si jamais vous vous trouvez nez à nez avec une vague de plus de trois mètres. Les bases sont donc essentielles !

Les bases importantes pour débuter dans le surf

Pour débuter le surf, on se dit toujours qu’il est indispensable de se prendre une planche de surf, et pourtant c’est une erreur que je vous signale tout de suite. Bien que vous disposiez du budget nécessaire pour acheter une planche dans l’immédiat, je vous conseille de louer pour commencer. On ne sait jamais ce que vous pourriez penser du surf à la fin, certains en sont tout simplement dégoûtés, aussi, il est bon de tâter le terrain avant de s’investir.

Si vous souhaitez quand même vous acheter une planche tout de suite, je vous recommande de trouver de bons plans, des planches d’occasion que vous ne regretterez pas si jamais elle se casse dans le feu de l’action, oui ça arrive. Prenez une planche de surf pour débutant, la plus épaisse et la plus volumineuse est l’idéal dans un premier temps, cela vous permettra de trouver votre équilibre plus facilement.

vw-beetle-1031513_1280

Autre conseil pour commencer, prendre des cours et chercher un bon prof. Un copain qui sait surfer vous sera d’une grande utilité dans la pratique, mais pour commencer, je pense qu’il est tout à fait nécessaire de se tourner vers un professionnel qui sait ce qu’il fait et avec qui vous ne risquez pas de vous mettre en danger. Quelques cours de bases sont essentiels pour bien débuter.

Certains pensent que c’est possible d’apprendre le surf tout seul, bien évidemment il y en a quelques-uns qui ont réussi, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Surfer ne se résume pas à prendre la planche et se lancer dans la mer, il y a des techniques à appliquer, des mesures de sécurité dont il faut tenir compte, des règles et un langage de surf que vous devez aussi connaître. Quelques cours vous seront donc d’une très grande utilité, je peux vous l’assurer.

Il ne faut pas non plus se précipiter quand on commence à apprendre le surf. Personne ne contredit le fait que se tenir debout pour la première fois sur la planche et tenir quelques secondes est une sensation démentielle, mais il faut quand même bien faire attention. Une fois que vous ressentez la fatigue, c’est mieux d’arrêter car tomber en mer implique aussi noyade. Prudence dans tous les cas.

Enfin, autre conseil pour les débutants : prenez soin de votre corps ! Que je m’explique : déjà, vous devez vous entrainer hors de l’eau, car faire du surf nécessite une certaine forme physique. Mais en plus, quand vous partez sur la plage, prenez le temps de bien soigner vos cheveux et votre corps. La crème solaire est indispensable pour protéger votre peau des insolations. L’hydratation est aussi essentielle !

5 conseils pour faire des tubes

Une fois que vous avez appris comment faire du surf et que vous avez avancé dans votre technique, c’est le moment de faire des tubes. On appelle ça de différentes manières, faire des tubes, des barriques, des barreaux, des barrels, des tuyaux, visiter la chambre verte, vérifier la tuyauterie, enfiler des perles, etc.… Peu importe comment vous, vous avez décidé de le faire, il n’en est pas moins que faire des tubes est l’une des raisons pour laquelle les gens surfent.

Faire des tubes est cependant difficile, aussi voici quelques conseils pour vous aider à y arriver plus facilement. La première chose à faire est tout simplement de se mettre dans le tube. Je sais, c’est tout bête comme conseil, et pourtant, c’est la base. Multipliez les occasions en vous jetant littéralement dans les tubes qui ferment, dans les shorebreaks ou encore dans tous les barrels qui vous donnent la possibilité d’y entrer.

beach-1851101_1280

Il est aussi nécessaire d’avoir une bonne trajectoire si vous voulez réussir des tubes. Si vous avez une trajectoire trop basse, vous risquez de vous trouver dans de beaux draps. Si elle est trop haute, cette fois, vous courez le risque de vous faire attraper par la lèvre et de vous faire projeter vers le bas de la vague. Il est donc indispensable que vous fassiez en sorte de bien adapter votre trajectoire durant votre tube pour une sortie réussie. En effet, il y a des tubes dont il faut sortir assez haut, d’autre vers le bas tout simplement. On ne sait jamais quelle vague la mer va nous donner de toute manière.

Je vous recommande de vous servir de vos mains, en touchant la paroi de la vague durant le tube. Vous pourrez ainsi améliorer votre positionnement, car plus vous serez proche de la paroi, plus vous serez loin de la lèvre et donc d’une éventuelle chute. Si vous décidez de tuber de face, c’est la main arrière qui doit ainsi venir chercher le contact avec la paroi, dans les tubes de dos, c’est la main avant.

Si vous voulez réussir votre tube, je vous recommande également de bien maintenir votre appui sur le rail intérieur. Évitez de trop vous plier et de fléchir les jambes plus qu’il ne faut car vous allez perdre le contrôle sur le rail intérieur de cette manière. Ce que vous devez faire, c’est de conserver du poids, une pression avec le pied avant sur le rail intérieur. Si vous êtes dans une vague très creuse, vous pouvez décentrer légèrement le pied avant vers le rail intérieur, de cette manière, vous gagnez en accroche et pourrez conserver le contrôle de votre trajectoire.

Enfin, dans un tube, vous devez garder les yeux ouverts et respirer. Je sais que c’est un réflexe que l’on a souvent quand on se trouve dans nos premiers tubes, la sensation est telle que l’on ne se contrôle plus. Il faut cependant se reprendre et garder le regard fixé vers la sortie. Vous devez aussi respirer mieux, cela vous aidera à contrôler toutes vos actions et bien évidemment à vous assurer un meilleur taux de réussite de votre tube !

Quelques techniques à prendre en compte dans les tubes

Une fois que vous êtes dans la vague, il existe quelques techniques que vous pouvez mettre en pratique pour vous assurer de bien réussir. La main contre la paroi est la première et la plus efficace pour réussir les tubes. Cela vous permet en effet de jauger la distance par rapport à la paroi et donc de l’adapter en fonction de la largeur du tube. Le but est surtout d’éviter le contact avec la lèvre, vous pouvez aussi freiner et tuber plus profond et plus longtemps de cette manière.

Vous pouvez tout aussi bien le faire sans les mains. Vous allez donc vous en remettre uniquement au contrôle de votre trajectoire avec les pieds. Cette technique est utilisée par les meilleurs tube riders je dois le souligner, donc pas adapter pour les débutants qui sont dans leurs premiers tubes. Mais attention, dès que les tubes ont une certaine taille, il devient difficile de chercher un contact avec la paroi, cela n’est pas nécessaire non plus.

Si vous êtes dans un tube sérieux, assez haut pour vous permettre de vous mettre debout, vous pouvez aussi essayer de le faire, c’est valable surtout dans les tubes énormes. Vous levez les bras, vous les écartez sans rien toucher, sensation assurée mais surtout pour les surfeurs de gros ! Autre chose d’intéressant, quand vous êtes en frontside, vous pouvez mettre les deux mains dans la paroi pour vous permettre de freiner encore plus.

Le lay back est une autre technique que vous pouvez utiliser pour faire des tubes réussis, spécialement en backside, où vous allez donc vous mettre en appui sur le bras arrière. Cette technique est rarement utilisée en revanche puisqu’elle nécessite des abdominaux d’acier ainsi qu’une grande gestion du tube. Ce sont surtout les surfeurs adeptes des vagues creuses qui apprécient le plus cette technique.

One Response
  1. Clément

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *