Commencer un potager : mes conseils pour bien débuter

Bien que j’apprécie le sport, je ne passe cependant pas mon temps à ne faire que ça. Déjà que c’est mon boulot, je dois quand même aimer autre chose vous ne trouvez pas ? Parmi l’un de mes passe-temps, il y a le jardinage. Je m’y suis mis il y a quelques années avec des amis et je continue régulièrement de m’occuper de mon jardin, enfin quand je peux évidemment. Bien que certains pensent que cela pourrait m’efféminer, je vous assurer que jardiner ne vous rendra pas moins homme, au contraire, c’est beaucoup de boulot et ça nécessite beaucoup de forces. Aujourd’hui j’ai donc décidé d’aborder un peu le sujet avec vous, à commencer comment réussir à mettre en place un potager chez vous. Ne vous en faites pas, si vous n’avez pas beaucoup de place il suffira juste de bien optimiser celui dont vous disposez.

potager-2

Comment bien organiser votre potager ?

               Si vous souhaitez avoir un potager chez vous et surtout si vous n’avez pas trop de place pour cela, l’organisation est un point important, voire même indispensable dans ce cas. En effet, bien organiser la plantation de vos légumes vous permettra de pouvoir en planter plusieurs en même temps et d’avoir assez de place pour le faire.

               Je vous conseille de choisir avant tout une partie bien ensoleillée et qui serait à l’abri des vents dominants, car ces derniers peuvent faire de sérieux dégâts. Divisez ainsi l’espace dans vous disposez en petits carrés ou rectangles vous permettant ainsi d’y planter différents légumes en même temps.

               Si vous n’avez vraiment pas assez de place, mais que vous voulez vraiment un potager, je vous conseille de vous tourner vers les plantes grimpantes dans le gendre des haricots par exemple, mais aussi des tomates que vous pourrez ainsi cultiver sans souci.

Prendre la peine de bien choisir les légumes à planter

               Une fois que vous avez correctement mis en place l’espace pour votre potager, vous aurez besoin de sélectionner les légumes que vous allez planter. D’une manière générale, je vous conseillerais de privilégier les légumes locaux pour réussir à les faire pousser.

               Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ajouter d’autres variétés. Mais attention, vous devrez faire en sorte que votre sol leur apporte les nutriments nécessaires pour assurer un bon développement.

               Si vous avez encore un peu de mal à choisir, je vous recommande de penser aux légumes courants, ce que vous aimez avoir dans votre assiette. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile de choisir entre les légumes feuille comme la salade, les choux et autres ou encore les légumes racines et bulbes comme les carottes, les navets, les radis aussi. Les légumes grains aussi dans le genre des haricots, des petits pois ou bien des légumes fruits comme les tomates par exemple.

               Aussi, pensez au fait que certains légumes peuvent se développer ensemble si vous voulez avoir plusieurs variétés en dépit de l’étroitesse de votre espace. Renseignez-vous ainsi sur celles qui peuvent aller ensemble avant d’aller acheter les graines.

Aménager un petit coin pour les herbes aromatiques

               Les herbes aromatiques donnent beaucoup de senteurs à nos plats. Les avoir bien frais dans le potager est ainsi une vraie bénédiction quand on veut épater les convives. Je vous recommande ainsi de mettre en place un petit coin dans votre potager afin de pouvoir en planter.

               Sachez aussi que la présence des herbes aromatiques et les herbes condimentaires près de vos autres plantes a pour action d’éloigner les parasites en même temps. Cela vous dispensera ainsi d’avoir à utiliser des produits pour vous débarrasser de ces parasites.

               Sachez qu’il y a ainsi certaines variétés que vous devrez semer à nouveau chaque année et qu’il y a des variétés vivaces comme le romarin par exemple ou le thym qui restent en place tout au long de l’année. Ces deux-là, je vous recommande réellement d’en avoir à portée de main.

potager

N’oubliez pas la culture en rotation pour garder la qualité du sol

               Pour préserver la qualité du sol de votre jardin, vous pouvez bien évidemment l’enrichir avec de l’engrais ou du compost de temps à autre, mais vous pouvez également penser à la culture en rotation pour cela.

               Le principe en est très simple. Vous avez le même sol, les légumes ont besoin de différents nutriments, aussi pour ne pas appauvrir le sol en question, je vous conseille ainsi de ne pas planter les mêmes légumes au même endroit à chaque fois. Interchangez les places, cela permettra ainsi au sol de garder sa nature et sa qualité.

               Autre conseil pour un potager bien réussi, il y a un calendrier spécial à respecter, bien évidemment que vous devrez aussi moduler en fonction de vos conditions climatiques. En règle général, il y a toujours quelque chose à faire dans le jardin au cours de l’année.

               Que ce soit des semis, la mise en terre de vos plantes, le désherbage, vous occuper de la terre en ajoutant un peu de fumier, les récoltes, chaque chose en son temps. Par exemple, les semis sont de mars à juin pour les légumes d’été et de juillet à août pour des légumes que vous récolterez en hiver.

Enfin, le nécessaire pour devenir un bon jardinier

               Pour devenir un bon jardinier et pouvoir entretenir votre potager comme il faut, il est nécessaire de posséder le bon matériel. Pour travailler la terre, pour faire des semis et planter vos légumes, mais aussi pour assurer le bon entretien de vos plantes, vous aurez besoin de bon matériel.

               À commencer pour le travail de la terre, il faudra une bêche pour retourner la terre, une pelle pour creuser et niveler, mais aussi une serfouette pour biner et un râteau pour enlever les débris et les cailloux.

               Pour planter et semer vous aurez besoin d’une pelle plantoir pour commencer, afin de bien préparer la mise en terre pour les plants à racines ou en godets. Il vous faudra également disposer d’un transplantoir, d’un tamis pour recouvrir les semis d’une fine couche de terre et enfin d’un cordeau si vous voulez faire des semis en ligne.

               Pour ce qui est de l’entretien, vous aurez nécessairement besoin d’un arrosoir, mais aussi d’un bon tuyau d’arrosage surtout si vous avez un grand terrain à arroser tous les jours. Il vous faudra également un sécateur, une paire de gants et enfin l’éternel couteau de poche.

One Response
  1. Sophie K.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *